17/09/2007

Khabiboullo Abdoussamatov: Vers un refroidissement climatique lié à l'activité solaire.

Khabiboullo Abdoussamatov

 

Le titre exact donné à Abdoussamatov par les sceptiques est :

Chef du Laboratoire d'études spatiales de l'Observatoire principal (de Poulkovo) de l'Académie des sciences russe et directeur du projet d'Astrométrie de la Station Spatiale Internationale pour la Russie.

Petite recherche sur le site de l’Observatoire section « personnel »

 

Je retrouve finalement Abdoussamatov dans la section Laboratoire de physique solaire, il ne semble pas être chef de laboratoire, mais un membre de l’équipe.

Enfin bref, tout cela n’est finalement pas très important.

 

Pourquoi ai-je fait cette recherche ?

Faites le test, tapez Abdoussamatov dans google et vous ne trouverez que peu de pages par rapport à la plupart des scientifiques cités.

De plus, toutes ces pages sont semblables, des sceptiques mettant en première ligne la révélation de Abdoussamatov.

 

Passons donc aux choses sérieuses, les affirmations scientifiques de Abdoussamatov.

 

«Le réchauffement global du climat de la Terre que l’on observe est dû non pas au rejet des gaz à effet de serre dans l’atmosphère, mais à un niveau particulièrement élevé et à un essor prolongé, pendant pratiquement la totalité du siècle dernier, de l’intensité de l’énergie diffusée par le Soleil, explique le chercheur. »

 

Selon Abdoussamatov, l’augmentation du CO2 n’est donc pas une cause, mais une conséquence du Réchauffement lié à l’activité solaire.

Il va encore plus loin en remettant toute la théorie de l’effet de serre en question, qui pour lui n’existe pas.

 

"Il n’est pas scientifiquement fondé d’attribuer à l’atmosphère terrestre les propriétés de l’effet de serre"

 

Ses prévisions ?

Un refroidissement lié à la seule activité solaire qu’il est capable de prédire.

 

"C’est pourquoi, explique le chercheur, la Terre, au lieu du réchauffement général prédit pour 2012-2015, doit s’attendre à ce que sa température se mette à baisser lentement. La diminution progressive de l’énergie diffusée par le Soleil, qui atteindra son minimum vers 2040, conduira inévitablement à un profond refroidissement du climat de la Terre – son minimum climatique – vers 2055-2060",

 

De quelles preuves dispose Abdoussamatov pour baser ses affirmations ?

 

Selon Habibullo Abdoussamatov, Mars se réchauffe aussi, et c’est donc la preuve que le changement climatique sur Terre est dû à un changement de l'activité solaire.

 

Voilà donc pour le contenu et les observations de Abdoussamatov, maintenant vérifions en les bases et donnons d’autres avis.

 

Reprenons points par points :

 

-Le flux solaire serait donc à lui seul la cause des hausses de températures actuelles. Faux !

Voyons un graphique du rayonnement solaire :

 

CosmicRays

 

 

L’on constate clairement sur ce graphique que depuis 1990, si l’activité solaire influençait seule la température, celle- ci aurait du baisser et non continuer à augmenter.

Abdoussamatov a bel et bien repéré cette baisse de l’activité solaire, ce qui lui fait prédire une petite glaciation, mais le problème, c’est que jusqu’à aujourd’hui, la température ne suit plus l’influence du Soleil.

Voici quelques liens contredisant la théorie de Abdoussamatov:

L'avis de Realclimate, un très bon résumé sur le forum d'infoclimat, en page 4 de ce lien, l'avis du climatologue Stefan Rahmstorf.

 

-Selon Abdoussamatov, l’effet de serre n’existe pas. Faux !

 

Voilà bien la partie de ses affirmations qui le discrédite totalement auprès de la communauté scientifique.

Puisque Abdoussamatov se base sur l’observation de Mars pour appuyer ses conclusions, faisons de même.

Sur Mars où l'atmosphère est ténue et donc l'effet de serre absent, la température moyenne est de -50°C,  mais les écarts peuvent atteindre plus de 50°C entre le jour et la nuit.

 

systeme-solaire-12-planetes-noms

 

 

Il y a donc de quoi être sceptique sur le mode de raisonnement de Abdoussamatov qui sans preuves conteste un fait établit et que même les scientifiques sceptiques ne remettent pas en cause.

Et que dire de sa déduction tout aussi aléatoire concernant le Réchauffement climatique de Mars ?

 

L’on éprouve déjà du mal à mesurer avec exactitude le climat terrestre, il a fallut attendre longtemps avant qu’il soit unanimement reconnu que la Terre se réchauffe, et Abdoussamatov, lui est capable d’affirmer un Réchauffement climatique de Mars lié à l’influence solaire.

Comme on le voit sur l’image précédente, Mars est plus éloigné du Soleil que la Terre, ce qui implique que l’effet solaire y est sûrement inférieur que sur la Terre, alors, y déceler un réchauffement, sans y être, relève vraiment d’une volonté absolue de trouver n’importe quel argument pour étayer une théorie qu’il aura difficile à prouver.

Puisque c’est bien le cas, les scénarios de Abdoussamatov , ne sont actuellement que des prédictions puisqu’il ne se base sur aucune étude pour ses affirmations.

Il déclare lui-même qu’il étudiera sa thèse en 2008 à partir de la station spatiale. Donc, tout reste à prouver et on en est loin.

 

Pour conclure, je dirais qu’il ne s’agit donc pas ici d’une preuve de la non responsabilité Humaine sur le réchauffement, tout au plus un scénario basé sur aucune étude valable.

Bref, tout comme pour les prédictions de Broecker, nous devrions très vite être fixés, puisque ces deux scénarios de refroidissement annoncent déjà des changements sensibles dans les 10 ans à venir, pourtant, jusqu’à aujourd’hui, la Terre continue à se réchauffer, et rien indique actuellement que la tendance est à la baisse.

09:55 Écrit par Geronimo dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

rayons cosmiques Les rayons cosmiques dans votre graphique ne sont pas le rayonnement solaire. Il y a une confusion très importante. Pour voir l'influence solaire, il faut comparer avec les cycles de 11 ans de Schwabe qui ont nettement augmenté depuis les années 30 ainsi qu'avec les températures terrestres. L'homme a sa part de responsabilité dans le réchauffement climatique, mais le soleil ne peut pas être exclu en revoyant le cycle de schwabe. Pour rappel, lors du PAG (petit age glaciaire en l'an 1600-1800), le cycle de Schwabe était inexistant pour ses taches solaires. Quand il n'y a pas de taches solaires, l'influence des rayons cosmiques sur la nébulosité terrestre est un fait. Nous entrons actuellement dans le cycle 24 qui reste marquant par son absence de taches solaires. Affaire à suivre...

Écrit par : Mortimer | 20/07/2008

Il faut avoir un culot doublé d'une ignorance remarquable pour contrefaire ce scientifique russe.

Si vous avez quelque honnêteté scientifique , prière, si vous ne comprenez pas le russe de vous informer auprès du site "la pensée unique pour les scientifiques", qui effectivement décrit de manière plus sérieuse qui est ce monsieur, quelles sont ses observations , quelles conséquences il en tire.

1) vous remarquerez(sur ce site) que les scientifiques qui n'acceptent pas les niaiseries officielles sont des milliers dans le monde.

2)qu'il y a une tentative d'étouffer leurs travaux et leurs publications.

3) Les phénomènes naturels vont mettre tout le monde d'accord, du genre de celui qui vient de se passer en France,au cours de l'hiver long 2012,2013.

En conclusion , d'après mes recherches (qui s'appuient sur l'investigation spirituelle) je confirme que nous allons vers un refroidissement global.
Il y avait une telle campagne médiatique sur le réchauffement climatique (signe d'affabulation à des fins politiques de manipulation des masses ) que j'ai cherché en introduisant certains mots-clefs s'il se trouvait des scientifiques réfutant les fumisteries officielles.
Au début de ma recherche j'ai découvert feu Marcel Leroux(université de Lyon).
Pour vous déniaiser je vous invite à consulter le site que je vous ai indiqué.

Si vous êtes honnête, ce que je présuppose, vous finirez par changer d'avis.

Amicales salutations.

Écrit par : george | 17/03/2013

Les commentaires sont fermés.